La leucose féline ou FeLV

La leucose féline ou FeLV

La leucose féline est une maladie virale due au Feline Leukemia Virus (FeLV) découvert durant les années 1960. Le virus envahit la moelle osseuse ce qui est responsable d’une baisse de l’immunité, d’une anémie et d’une leucémie. Par la suite, d’autres maladies se développent et peuvent aboutir au décès de l’animal.

chat-europeen

Symptômes

Suite à l’infection par le FeLV, les chats peuvent réagir de 3 façons différentes :

1- Le chat guérit spontanément : Cela correspond à 20-30 % des cas. Le FeLV ne parvient pas jusqu’à la moelle osseuse, il est détruit avant. Les chats développent alors une immunité forte et de longue durée.

2- Le chat est infecté transitoirement : Cela correspond à 30 à 40% des cas. Le FeLV se développe et parvient à atteindre la moelle osseuse. A ce moment, l’organisme réagit suffisamment pour stopper la progression du virus : cela peut aboutir à une guérison ou à une infection latente. On parle alors de chat porteur sain du FeLV : il est infecté par le virus mais sans symptôme car le virus ne se développe pas suffisamment pour entraîner des lésions. Les infections latentes se terminent souvent par une guérison mais peuvent évoluer en infection permanente à la faveur d’un stress ou d’une baisse de l’immunité.

3- Le chat est infecté permanent : Cela correspond à 30 à 40% des cas. Il s’agit du cas le plus grave puisqu’il aboutit à la mort de l’animal. Le FeLV envahit toute la moelle osseuse et cause principalement une immunodépression, une anémie et une leucémie voire des fibrosarcomes multiples. L’immunodépression est quant à elle responsable d’une multitude d’autres symptômes due à des infections secondaires (troubles digestifs, respiratoires, nerveux …).

lymphomeB

Les chatons sont les plus sensibles au FeLV: ils développent généralement une infection permanente avec une durée d’incubation généralement courte. Dès l’âge de 1 an environ, les chats deviennent moins sensibles au virus est la durée d’incubation peut être très variable.

Transmission

C’est un virus assez fréquent chez les chats de rue non vaccinés. Le FeLV est un virus peu résistant dans l’environnement. Il se transmet principalement par léchage mutuel, partage de gamelles, partage de bac à litière, morsures … Il peut se transmettre lors de l’accouplement.

Traitement

Il n’existe pas de traitement contre le FeLV. La prise en charge consiste principalement à traiter toutes les infections secondaires dues à la baisse de l’immunité du chat.

L’élevage de persans et le FeLV

Tous nos reproducteurs sont testés négatifs contre le FeLV avant la primo vaccination (afin de ne pas vacciner un persan déjà atteint par le virus). Par la suite, un rappel de vaccin est réalisé tous les ans, empêchant toute infection par le virus. Les chatons sont tous vaccinés avant de quitter l’élevage.

 

Comments are closed