Le persan et l’exotic shorthair sont des races qui nécessitent une bonne sociabilisation pour obtenir des chatons câlins et proches de l’Homme. La sociabilisation leur permet aussi de s’épanouir et de bien se “dégourdir”, étant donné que ce sont des chats qui peuvent être un peu empotés sinon ! Nous avons donc axé nos installations sur cette idée de sociabilisation de qualité !

De la naissance à la sortie du nid ….

Le chat est une espèce nidicole, c’est à dire que les mères ont besoin de se replier dans un nid pour élever leurs chatons en toute tranquillité. Pour cette raison, quelques jours avant la naissance, les mamans chats viennent vivre dans notre chambre (qui a la particularité d’être très grande, environ 25m²). Elles se réhabituent aux lieux (qu’elles connaissent souvent pour y avoir déjà été !) et se les approprient puisque aucun autre chat ne rentre dans notre chambre quand une future maman y pose ses valises !

Leur “nid” sera ce que l’on appelle une cage de mise bas. Le mot “cage” fait peur, mais en réalité l’idée est d’offrir un refuge sécurisant et confortable à la future maman. Si elle n’a pas un tel lieu, elle aura tendance à en chercher un elle même et il est évident que le fin fond de notre dressing n’est pas le lieu le plus adapté pour élever une portée 🙂 ! Cette cage a donc été conçue pour être à la fois confortable pour une maman chat, mais aussi facilement nettoyable et désinfectable. En effet, le lieu de couchage est changé et lavé tous les jours voire 1 jour sur 2 !

Cette cage peut être fermée, mais en pratique elle l’est très rarement, sauf parfois pour de jeunes mamans qui paniquent une fois les bébés nés et qui ont tendance à vouloir les éparpiller partout dans la chambre (c’est rare, mais ça arrive …). Sinon, elle reste ouverte en permanence pour permettre à la maman d’aller se reposer ailleurs si elle le souhaite.

Etant donné que les mamans chats sont dans notre chambre, quand la mise bas commence, même si c’est au milieu de la nuit, nous en sommes tout de suite avertis (elles savent très bien venir nous réveiller sinon !). Nous assistons donc les mamans tout au long de la mise bas, pour que cette dernière se passe le mieux possible pour elles. Nous les aidons à réanimer les bébés, et nous aidons les bébés à trouver les mamelles.

Durant les premiers jours, les chatons sont vérifiés plusieurs fois par jour et pesés au moins une fois dans la journée. Nous nous assurons qu’ils tètent bien, qu’ils ne développent pas de diarrhée, qu’ils ne s’isolent pas du nid etc. Au besoin, nous intervenons.

Vers 15 jours, les bébés ouvrent les yeux. Mais ce n’est que bien plus tard qu’ils chercheront à quitter le nid, vers l’âge de 3 voire 4 semaines. Et c’est ce moment là que nous avons choisis pour les sortir de la chambre et les emmener ailleurs “découvrir le monde” !

A la découverte du nouveau monde …

Lorsque les bébés commencent à quitter leur nid, vers 1 mois, nous les descendons dans notre nurserie avec leur maman. C’est un lieu beaucoup plus vivant puisqu’il s’agit d’une des pièces centrales de notre maison. Nous y passons de nombreuses fois dans la journée, nos chiens passent devant les box plusieurs fois par jour, les chatons peuvent entendre le bruit du séchoir pour chat, mais aussi de la machine à laver, de l’aspirateur etc …

Les chatons sont alors placés dans un box de 2m² environ, aménagé avec un petit arbre à chat (pour éviter les chutes dangereuses), des jouets, un bac, et des gamelles. Ils peuvent nous observer toute la journée, et bien entendu nous allons régulièrement interagir avec eux.

Vers l’âge de 6 semaines, la curiosité se fait sentir et l’envie d’aller voir ce qui se passe hors du box aussi ! Dans ce cas, nous les lâchons régulièrement dans la nurserie pour qu’ils puissent jouer aux explorateurs et éventuellement rencontrer quelques chiens !

Encore plus grand !

Au délà de 2 mois, les chatons se transforment en vrai Robinson Crusoé, le box de la nurserie devient trop petit ! Nous les plaçons alors dans un autre espace, une sorte de mezzanine situé au dessus de notre salon, d’une surface d’environ 20m². Les chatons peuvent y jouer librement, grimper sur le canapé, monter sur l’arbre à chat désormais plus haut etc …

Cette mezzanine est également un lieu de passage dans la maison, et les chats adultes vivant au salon peuvent aller rendre visite aux chatons. Depuis le salon, nous entendons tout ce qui se passe, ce qui nous permet d’intervenir en cas de besoin.